Votre recherche

article 0 produits

Votre panier est vide

Total

Livraison gratuite pour 140 € supplémentaire

Différents types

Les différents types de saké-nihonshu

 

Le saké, d'une manière generale, se distingue en deux grandes classes, différenciées par les types de saké produit, la qualité des ingrédients de base et le processus d'élaboration. 

  • Le futsushu

C'est le saké le plus consommé au Japon environ 75% de la production de saké, un futsushu pourrait être comparé au vin de table, il ne nécessite aucune contrainte de taux de polissage du riz ou d'ajout d'additifs et se consomme plutôt chaud.

  • Le tokuteimeishoshu

Cette classe est l'équivalent d'une appellation contrôlée, elle regroupe les sakés premiums élaoborés selon la tradition japonaise et répondant à divers critères garantissant ainsi une authenticité et un haut niveau de qualité. 

Seulement 25% de la production de saké au Japon entre dans cette classe.

La classification du saké tokuteimeishoshu est basée sur le pourcentage de polissage du riz et l'ajout d'alcool, et peut donc être divisée en 5 types différents : junmai, honjozo, ginjo, daiginjo et namazake.

Le saké junmai

Le junmai est un saké dont l'élaboration n'a nécessité aucun ajout, seuls les ingrédients de base sont utilisés. De l'eau, des levures, du koji-kin et du riz.

Aucun degré de polissage n'est recquis pour le junmai, toutefois les grains sont généralement polis parfois jusqu'à 30%, en d'autres termes, il reste 70% du grain de riz après polissage.

Aucun ajout d'alcool ne sera appliqué au junmaiC'est le plus "brut" de tous les sakés premiums.

Le saké honjozo

Le honjozo est un junmai auquel le brasseur ajoute une petite quantité d'alcool distillé avant la filtration, qui permet d'exhauster certains arômes.

Comme le junmai, le riz peut être polis à 30%, c'est-à-dire qu'il va rester au moins 70% du grain de riz original. 

C'est le plus consommé des sakés premiums.

Le saké ginjo

Le ginjo est un saké plus délicat et plus complexe que le honjozo ou le junmai, du fait d'un pourcentage de polissage plus important. Il est élaboré à partir de riz polis à 40%, c'est-à-dire qu'il reste 60% du grain de riz après polissage.

De l'alcool peut être ajouté avant la filtration, auquel cas il s'agira d'un junmai ginjo.

Le saké daiginjo

Le daiginjo est une extension du ginjo, il est élaboré à partir de riz polis à 50%, autrement dit il reste au moins 50% du grain après polissage. C'est le saké le plus fin et le plus haut-de-gamme des sakés premiums.

De l'alcool peut-être ajouté avant la filtration, auquel cas il s'agira d'un junmai daiginjo.

Le saké namazake

Le namazake est une qualification plus qu'un type à proprement parler. Elle désigne tout saké non pasteurisé quelle que soit sa catégorie. 

Il nécessite plus de précautions d'emploi comme la conservation au frais et la consommation rapide après ouverture de la bouteille. 

Le saké nigori

Tous les sakés quelles que soient leurs types, peuvent être des nigorizake. C'est une qualification qui désigne les sakés non filtrés.

Nigori signifie trouble ou nuageux en japonais, et le terme découle directement de sa couleur blanchâtre caractéristique des sakés non filtrés.

Spécialiste Japon

Tous les plus grandes références de whisky japonais

Livraison gratuite

à partir de 140 € de commande et expédition en 24/48h !

Emballage spécial

pour une protection optimale de vos bouteilles lors du transport

Paiement sécurisé

par carte bancaire, Paypal ou virement bancaire